La vie mode d’emploi par Georges Pérec

Au départ, la lecture de ce livre pourra vous sembler difficile, incongrue, illogique, difficile de vous plonger dedans mais les histoires et descriptions de tous ces personnages se rassemblent et forment un puzzle gigantesque qui ne pourra que vous laissez ébahi.
Il s’agit ici d’une peinture littéraire. En effet, chaque personnage de la rue Simon Crubellier à Paris est décrit précisément et les histoires, les rumeurs auxquelles elles sont liées nous sont dévoilées. Du simple ouvrier à la petite bourgeoisie, tous sont mis à nus découvrant un semblant de comédie humaine.
Il existe aussi dans ce panorama des personnes assez étranges. Par exemple, Georges Pérec s’amuse à coller une identité de génie inconnu à plusieurs personnes. Nous voyons au travers de ce magnifique dictionnaire humain que la vie n’est que passagère…
Pour moi, c’est un ouvrage à lire et à relire par petits morceaux de temps en temps, histoire de se remettre dans le style, dans l’époque et découvrir un peu plus le genre humain.

Publicités