Barnabé ou La vie en l’air par John Boyne

HSBARNABE.inddRésumé : A peine sorti du ventre de sa maman, Barnabé s’est mis à flotter dans les airs, provoquant un véritable tsunami dans la vie paisible et sans surprise de la famille Chevreau. Barnabé, avec sa particularité, représente un trop grand danger pour l’équilibre de ses parents, maladivement adeptes de « normalité ». N’en pouvant plus, un jour, ils prennent une terrible décision pour se débarrasser de lui : ils coupent le fil qui permet à Barnabé de rester sur terre. Barnabé s’envole alors dans les airs, seul, au milieu du ciel immense. Heureusement lors de ses périples aériens, le garçon (âgé de 8 ans seulement) rencontre des personnes au passé étrangement similaire au sien… : eux aussi ont été rejeté par leurs parents à cause de leur différence.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce livre car Barnabé ne pleure pas sur son triste sort et ne cherche pas à être comme « tout le monde » mais assume avec courage sa différence jusqu’à la dernière page ! Et chacun des personnages qu’il rencontre va à sa manière en faire autant ! Un magnifique roman qui donne des ailes !

A retrouver aux Editions Gallimard Jeunesse : http://www.gallimard-jeunesse.fr/Catalogue/GALLIMARD-JEUNESSE/Grand-format-litterature/Romans-Junior/Barnabe-ou-La-vie-en-l-air

Publicités

Chroniques de la fin du monde t.1

Bonjour à tous, Me revoilà pour vous présenter un livre intéressant. On appelle ce nouveau genre la dystopie qui vient au contraire de l’utopie et présente un monde pire que le monde actuel alors que l’utopie veut présenter un monde parfait et meilleur. Nous entrons au coeur d’une famille que l’on va suivre du début à la fin et notamment au travers du journal de la jeune Miranda qui raconte tout ce qui se passe lorsque la lune se rapproche de la Terre et que les conséquences de ce phénomène plonge le monde entier dans une horreur cataclysmique !

Tremblements de terre, erruptions, froid, les conditions ne s’améliorant pas, la famille va se réfugier chez soi avec des provisions faites en vitesse avant que tous les habitants sautent sur les magasins, supermarchés en tout genre. C’est un roman qui nous emmène vraiment dans l’ambiance de cette vie. On a l’impression d’être avec eux et l’on est donc heureux, lorsque nous finissons notre lecture, d’être dans un monde encore pas trop mal…mais qu’il nous faut préserver…

Je vais lire le Tome 2, je vous en redirai des nouvelles bientôt…