Barnabé ou La vie en l’air par John Boyne

HSBARNABE.inddRésumé : A peine sorti du ventre de sa maman, Barnabé s’est mis à flotter dans les airs, provoquant un véritable tsunami dans la vie paisible et sans surprise de la famille Chevreau. Barnabé, avec sa particularité, représente un trop grand danger pour l’équilibre de ses parents, maladivement adeptes de « normalité ». N’en pouvant plus, un jour, ils prennent une terrible décision pour se débarrasser de lui : ils coupent le fil qui permet à Barnabé de rester sur terre. Barnabé s’envole alors dans les airs, seul, au milieu du ciel immense. Heureusement lors de ses périples aériens, le garçon (âgé de 8 ans seulement) rencontre des personnes au passé étrangement similaire au sien… : eux aussi ont été rejeté par leurs parents à cause de leur différence.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce livre car Barnabé ne pleure pas sur son triste sort et ne cherche pas à être comme « tout le monde » mais assume avec courage sa différence jusqu’à la dernière page ! Et chacun des personnages qu’il rencontre va à sa manière en faire autant ! Un magnifique roman qui donne des ailes !

A retrouver aux Editions Gallimard Jeunesse : http://www.gallimard-jeunesse.fr/Catalogue/GALLIMARD-JEUNESSE/Grand-format-litterature/Romans-Junior/Barnabe-ou-La-vie-en-l-air

Publicités

Un élève de trop par Julia Jarman

Dans le monde des adultes, en apparence, tout va bien. Le petit Danny est ami avec le petit Franck. Sauf que Danny possède quelques particularités : il aime les livres, le latin, l’histoire et à l’école, ça ne fait pas recette chez ses camarades. Ayant changé encore une fois de collège, Danny se retrouve avec son ami d’enfance Franck mais ce n’est plus pareil. Il faut que Franck supporte encore Danny et il ne peut plus, il ne veut plus. Le reste de la classe est du même avis et les ennuis commencent.
Sauf que ces ennuis, dans le monde des adultes, on ne les perçoit pas souvent, et les coups endurés doivent être endurés tout seul. Pourquoi cette haine ? Qu’a-t-il de différent des autres ? Il n’est pas malade ni contagieux…
Et puis un voyage en Normandie a lieu pour retracer les lieux de la Seconde Guerre Mondiale et pour Danny Lamb, cela ressemblera à un véritable enfer, la bande des « durs » de la classe l’a promis.
Julia Jarman, qui utilise des faits authentiques pour écrire ses livres nous apporte dans celui-ci une belle approche d’un problème que vivent de nombreux enfants, à savoir la violence à l’école, cette violence cachée, dissimulée aux parents et aux professeurs. Plusieurs fois, vous retrouverez un rythme littéraire qui fait vivre au plus près les sensations des personnages se trouvant des deux côtés de la barrière.
Je vous invite à découvrir ce roman accessible qui changera votre conception de la vie scolaire