Des livres et moi par Matt7ieu Radenac

9782748521344 (1)Et si vous demandiez à l’écrivain directement le résumé de son livre pour ne pas avoir à le lire ? C’est un peu ce qu’a fait Alex, élève de 4ème, qui doit lire un roman de Filippe Cavreini et qui n’en a pas vraiment envie. Tout au long du livre, nous suivons donc la correspondance par mail entre les deux personnages. Mais l’écrivain est aussi têtu que son correspondant et ne compte pas lui donner tout cuit son histoire…

Il s’agit d’une intrigue simple qui se lit très vite et très bien. C’est un peu lent au démarrage mais très rapidement, la lecture s’emballe et l’on accroche avec les personnages. La fin est surprenante, vous verrez ! Je conseille vivement pour les enfants ayant des difficulté à lire, cette histoire peut leur correspondre, mélant littérature et art.

A retrouver aux éditions Syros : www.syros.fr

Publicités

Et je danse, aussi par Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure Bondoux

ob_251e26_et-je-danse-aussi1Résumé : Pierre-Marie Sotto, écrivain à succès en manque d’inspiration, reçoit un jour une grande enveloppe expédiée par Adeline, une de ses lectrices. Croyant qu’il s’agit d’un manuscrit, il ne l’ouvre pas et lui envoie un mail pour lui signaler qu’il lui retourne le courrier. Ce mail sera le début d’un long échange entre Pierre et Adeline…Pierre ne se doute pas du contenu de ce courrier…

Mon avis : J’ai énormément aimé ce livre plein de surprises, d’émotions, de charme, d’humour, de bonheur jusqu’à la dernière page ! Dés qu’on le commence, on ne peut plus le lâcher ! 280 pages où se mêlent rires et larmes, histoires de familles, amour, chagrin ! Bravo aux auteurs !

A retrouver aux Editions Fleuve : http://www.fleuve-editions.fr/livres-romans/livres/litterature/et-je-danse-aussi-2/

Je vous écrirai par Paule du Bouchet

SC_JEVOUSECRIRAI.indd

On commence ce livre par des lettres avec en alternance un récit chronologique qui part des faits passés en allant vers l’actualité du contenu des lettres. Une écriture donc très habile mais parfois trop longue. Que raconte ces lettres et ce récit ? L’histoire d’une jeune fille quittant ses parents pour s’installer à Paris avec une amie d’enfance qui est aussi sa conseillère pour cette entrée dans le vrai monde. Nous sommes dans les années 50. Les semaines avançant, sa curiosité l’amènera à découvrir des univers variés du monde parisien et notamment le théâtre de Tchekhov. La séparation d’avec les parents étant assez difficile, Malia va leur écrire régulièrement pour donner et prendre des nouvelles. Ce sont ces échanges que nous suivons. Peu à peu, les parents vieillissent, le père est atteint d’un cancer et cherche à parler à sa fille avant sa mort. Il ne réussira pas à révéler ce secret que sa mère dévoilera avec déchirement un peu plus tard : Matteo, cet homme qui l’a élevé n’est pas son père naturel. Il s’agit là de la première claque de la vie et ce ne sera pas la dernière.

Cette jeune fille va devenir très vite une jeune femme qui devra porter des charges que l’on ne désire pas. L’auteur nous fait bien ressentir cette époque d’après-guerre, les différences d’éducation en France, le monde parisien…

Livre très intéressant mais qui convient aux jeunes adultes à partir de 17-18 ans. Certains passages ou descriptions de scènes sont un peu trop longues. Ce n’est pas mon préféré parmi les ouvrages de Paule du Bouchet.